Syndicat de la plaine

Un bilan et des projets pour le Syndicat Intercommunal de la Plaine du Fium’Orbu

Le Président du Syndicat, Francis Giudici, vous éclaire sur les travaux du syndicat ; constructions, forages, réservoirs, antennes et projets.

Le Syndicat en est actuellement à son second schéma directeur. Ce dernier permet de programmer de nombreux travaux.


Pour les travaux structurants, il était prévu un renfoncement et une amélioration de l’alimentation de toute la vallée du Tavignanu Nord et Sud (les travaux seront réceptionnés fin octobre pour environ 2,2 millions d’euros) et surtout sur les points hauts pour l’amélioration, notamment à Casaperta, Casabianda et Tallone.

« On a le même projet sur le Fium’Orbu avec la construction d’un réservoir à Abbazzia de 1000m3, qui permettra d’améliorer le rendement. Le marché est en cours de réception avec l’installation de stabilisateurs et de vannes pour éviter les casses éventuelles. » explique Francis Giudici.

Le syndicat gère 295 km de réseau. Plusieurs travaux ont également été effectués sur le réseau en lui-même :

On a des forages à Ghisonaccia par exemple qui alimentent toute la partie de Casabianda à Ventiseri et le piémont. Il y a aussi les forages de Saint-Jean Campu Querciu, qui alimentent la partie Nord, qui seront renforcés par les forages de Piscaghja (dans le but d’améliorer la production).

Le syndicat a lancé également une campagne de recherche d’eau dernièrement. Le premier marché a été attribué.

Cela à un double intérêt :

  –  sur la partie montagne on a des problèmes de production d’eau l’été (par exemple sur Isolacciu). Cela améliorera le rendement pour la période estivale. (Sur le secteur d’Acciani un marché est en cours, un projet est également en cours sur Tallone).

sur la partie plaine c’est surtout de manière préventive.
« Bien que les eaux du syndicat soient de bonne qualité on préfère en prévention faire des recherches d’eaux en amont des stockages. On prévoit ainsi de nouvelles sources pour les 20 ou 30 ans à venir. » Ajoute-t-il.

Pour les travaux d’aujourd’hui :

Sur le secteur d’Aleria, plusieurs renforcements ont été effectués.

Actuellement, un réservoir de 800m3 est en construction. Il alimentera toute la vallée du Tavignanu Nord et Sud (de Casabianda à Tallone). (photo)

« On a alimenté en eau potable tout le secteur de Teppe rosse. Des personnes n’avaient pas d’eau potable. Par exemple, l’antenne que nous avons faite a permis d’alimenter une bergerie. »

Sur Prunelli di Fium’Orbu, des travaux d’amélioration ont été réalisés avec la mise en place d’un suppresseur à Cuva ainsi que des renouvellements de conduites (programmé du temps de l’ancienne municipalité).

Deux antennes ont été installées et une est en projet :

  •  Torrichia (marché attribué, les travaux devraient débuter bientôt.)
  • Pardisole
    – Casella (projet)

Sur le secteur de Ventiseri, des améliorations ont été réalisées :
Un renforcement du secteur de Cavone avec l’installation d’un suppresseur et d’une antenne à Privatzi.

Il y a aussi un projet à Agheri avec la création d’un réservoir sur Maison Pieraggi quiest estimé à 389 000 euros et le réseau d’adduction d’Agheri pour 1million 323 000 euros.
Il est prévu de remplacer toutes les conduites avec la construction d’un réservoir de 300m3 on passerait donc d’un réservoir de 100m3 à 300m3 qui alimenterait tout Maison Pieraggi, le long de Saint-Antoine et Aghione.

Pour le secteur de Frassiccia on pense réceptionner les travaux fin octobre, réservoir et réseau. (1 million 995 000 euros)

Sur Pietrapola on passe d’un réservoir de 20 m3 a 130m3, le permis a été accordé et le marché a été attribué les travaux commenceront en septembre.

Sur Ghisonaccia, on a fait une antenne sur Alzitone.

FINANCEMENTS SUR LES FONDS PROPRES DU SYNDICAT
Toutes ces opérations sont réalisées sur les fonds propres du syndicat, elles ne sont pas subventionnées, le syndicat finance 350 000 euros environ chaque année. L’agence de l’eau ne finançant plus les antennes. Toute la distribution est prise en charge par le syndicat, même si cela devrait être normalement payé par l’abonné.
 « On a une bonne trésorerie, tant qu’on peut le faire on continuera de privilégier les abonnés. » estime le Président du Syndicat.

Les grosses opérations, elles, sont subventionnées. Par exemple : Pancheraccia, Agheri, et Maison Pieraggi sont financés par la collectivité et l’agence de l’eau.

NOUVEAU CONTRAT AVEC KYRNOLIA signé le 1er juillet 2019

Le syndicat a négocié, sans augmentation du prix de l’eau, la nouvelle Délégation de Service Public (DSP) effective depuis le 1er juillet 2019. Ce contrat d’affermage durera 10 ans.

Le renouvellement de tous les compteurs du syndicat a également été négocié. Ainsi, en septembre ils passeront en télérelève. (Kyrnolia prévoit ces changements pour une durée de trois ans car le syndicat comporte 14 communes.)

« Le télérelevé permettra à l’usager d’être averti par sms régulièrement s’il y a une fuite dans les compteurs par exemple. C’est pratique pour ceux qui veulent partir de leurs maisons sereinement. » développe Francis Giudici.

Le télérelevé d’un compteur d’eau correspond à l’action de relève à distance de celui-ci et permet d’obtenir différentes informations sans avoir besoin d’accéder directement au compteur. Cette « numérisation » de l’action s’inscrit ainsi comme la première brique de la digitalisation des métiers de la distribution d’eau et facilite les relations entre le gestionnaire et les consommateurs.

Suivez-nous

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Bad signature
Type: OAuthException
Code: 190
Please refer to our Error Message Reference.